Hernie discale : cervicale, dos... Traitement et sports interdits

Septembre 2017

La hernie discale est un problème de dos assez fréquent, surtout dans la population masculine. Généralement sans gravité, elle peut toutefois devenir très handicapante si elle est mal traitée. Voici tous les points essentiels à connaître sur la hernie discale et ses liens avec le sport.


Qu'est-ce qu'une hernie discale ?

Dans la majorité des cas, la hernie discale se manifeste par une douleur au bas du dos. Le problème vient d'un des disques intervertébraux, situés entre chaque vertèbre de la colonne vertébrale. Un disque intervertébral peut se dégrader en prenant de l'âge, à cause d'un excès de poids, d'une rotation trop brutale du torse, d'un choc à la colonne? La matière gélatineuse contenue normalement au coeur du disque touché se répand alors en dehors de sa cavité naturelle. Cette matière fait ainsi pression sur les nerfs de la colonne vertébrale. Selon les nerfs comprimés, la douleur peut même descendre jusque dans la jambe. On parle alors de sciatique.

Comment soigner une hernie discale ?

Dans la plupart des cas, la hernie discale régresse d'elle-même avec le temps. Le traitement consiste donc principalement à lutter contre la douleur avec des anti-inflammatoires, des myorelaxants et des antalgiques. Des massages peuvent également soulager la douleur. Il faut aussi éviter tout effort physique durant les 4-5 premiers jours suivant le début de la hernie.
Si le traitement habituel s'avère insuffisant, il est alors possible d'avoir recours à des infiltrations de corticoïdes.
Enfin, dans les cas les plus graves, soit 15% des hernies discales en moyenne, une opération chirurgicale peut être effectuée. Efficace dans certains cas, elle n'est toutefois pas exempte de risques, le plus grave étant la paralysie. Elle n'est donc pratiquée qu'en tout dernier recours.

La hernie discale du sportif

Certains sports peuvent provoquer des hernies discales. Il s'agit principalement des sports de combat, en raison des chocs répétés, et des sports de lancer, à cause des mouvements brusques du torse. Les premiers jours suivant la hernie, toute activité sportive doit être suspendue. Elle peut ensuite être reprise de manière très progressive. Même après une opération, il est possible de reprendre peu à peu le sport. Cependant les activités trop violentes sont vivement déconseillées. Reste à se tourner vers des pratiques sportives plus calmes, comme la marche à pied, le vélo.

Lire aussi : les exercices pour se muscler le dos

A voir également

Publié par Jeff.
Ce document intitulé «  Hernie discale : cervicale, dos... Traitement et sports interdits  » issu de Sport (sport.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.