Claquage : comment le soigner

Février 2017

Très courant chez les sportifs, le claquage, causé par une contraction violente ou par un choc sur un muscle contracté, se traduit par une déchirure des fibres musculaires suivie d'une hémorragie. Voici les étapes à suivre pour soigner correctement ce traumatisme musculaire.



Glacer rapidement le muscle touché

Soudaine et violente, la douleur engendrée par un claquage pendant l'effort s'apparente à un coup de poignard. En plus de stopper immédiatement l'activité sportive, il apparaît primordial de glacer rapidement le muscle touché. Que ce soit le mollet, la cuisse ou encore le biceps, l'application de la glace sur le muscle va resserrer les vaisseaux et ainsi limiter l'épanchement sanguin. Pour un traitement efficace, la poche de glace doit être appliquée plusieurs fois par jour à l'endroit de la lésion. Un linge ou une bande de gaz est à interposer entre la peau et la glace. L'utilisation d'un sachet de gel réfrigérant est idéale.

Après un claquage : du repos, et encore du repos

Le traitement du claquage passe par une phase inévitable : le repos, et ce immédiatement après le traumatisme enduré. La période de repos sera de rigueur tant que la douleur sera présente. L'utilisation de béquilles, notamment dans le cas d'un claquage au mollet, est fortement conseillée dans les premiers jours afin d'éviter les tensions. Par la suite, de légères contractions musculaires viendront favoriser la cicatrisation des fibres musculaires.

Le traitement du claquage par élévation

Quel que soit le membre touché, la cuisse ou le mollet, le traitement du claquage par élévation vise à améliorer la circulation sanguine pour une évacuation progressive de l'hématome. La nuit, la partie inférieure du lit peut être surélevée pour éviter de comprimer les vaisseaux de la hanche.

Compression et rééducation du claquage musculaire

Même si le claquage peut s'apparenter à une blessure banale, il reste très important de bien le soigner. Pour ce faire, une aide médicale est fortement conseillée notamment pour un traitement du claquage par compression. Pour limiter l'expansion de l'hématome, le médecin appliquera une bande sur la zone lésée. Sans aide médicale, il est préférable de se limiter à des bas de contention. Pour recréer correctement les fibres musculaires, des exercices de rééducation devront être mis en place par un spécialiste.

A voir également

Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 23 novembre 2015 à 10:53 par jerome_d.
Ce document intitulé «  Claquage : comment le soigner  » issu de Sport (sport.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.