Fracture de fatigue : symptômes, traitement

Janvier 2017

Un effort trop intense, une sollicitation trop longue des jambes, et soudain, une douleur vive. Attention, il peut s'agir d'une fracture de fatigue ! Plus difficile à déceler que les autres types de fracture, cette blessure peut s'aggraver dans des proportions dramatiques si elle n'est pas rapidement traitée.



Pourquoi une fracture de fatigue apparaît-elle ?

Aussi appelée fracture de stress, la fracture de fatigue n'est pas due à un choc ou une chute, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Elle est le résultat d'une accumulation de sollicitations extrêmes sur une courte période. Elle touche généralement des os en parfaite santé, et apparaît plus facilement chez l'adolescent dont le corps est en développement. De par son mode d'apparition, elle concerne surtout des sportifs pratiquant des sports d'endurance. Marathoniens, trailers et coureurs de fond doivent être particulièrement vigilants à s'en prémunir.

Les symptômes d'une fracture de fatigue

L'apparition d'une fracture de fatigue se produit pendant ou juste après un entraînement ou une compétition particulièrement éprouvante. La surcharge de travail est telle que la partie la plus fragile de l'os, le périoste, est fragilisée par une sollicitation excessive. L'utilisation abusive de muscles puissants finit par créer la fracture. Dans certains cas, c'est l'épuisement musculaire qui est responsable de la blessure, faute de pouvoir absorber les chocs répétés sur le squelette. Une douleur vive, sans aucun lien avec un choc, apparaît alors, souvent associée à un oedème parfois impressionnant. Les métatarses sont les os les plus touchés par ce type de blessure.

Traitement de la fracture de fatigue

Les fractures de fatigue sont généralement moins difficiles à soigner que les autres types de fissures. Le membre, victime de cette blessure, ne doit pas être sollicité par un quelconque appui pendant six semaines. La zone de fracture ne doit pas être immobilisée pour autant. Des séances de kiné pour résorber l'oedème seront bénéfiques à la récupération, en complément à de la glace et à une position surélevée du membre concerné au repos. Aucune intervention chirurgicale n'est généralement nécessaire pour une fracture de fatigue, et le membre peut être à nouveau sollicité au bout de trois mois maximum.

A voir également

Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 9 mai 2016 à 10:27 par jerome_d.
Ce document intitulé «  Fracture de fatigue : symptômes, traitement  » issu de Sport (sport.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.