Gilet de sauvetage : comment bien choisir

Avril 2017

Les amateurs de jet-ski, de voilier, de vedette ou encore de kitesurf savent que le gilet de sauvetage est au minimum conseillé, voire obligatoire dans la plupart des cas. Mais comment bien choisir son gilet de sauvetage ? Des types de gilets de sauvetage à la réglementation, ce guide vous donnera les informations essentielles pour faire le bon choix.

Les modèles de gilets de sauvetage homologués

Avant de prendre la mer, il faut être équipé d'un gilet de sauvetage. Mais plusieurs types de gilets sont autorisés :
- le gilet en mousse : également appelé gilet à flottabilité permanente, ce type de gilet présente pour principal avantage son prix. S'il est peu onéreux, il n'est en revanche pas très pratique. En effet, ces gilets sont plutôt encombrants et parfois gênants pour la pratique du sport en mer. Ils sont toutefois très efficaces et peuvent aussi permettre de se protéger contre certains chocs ;
- le gilet gonflable : ce type de gilet de sauvetage est plus coûteux, mais plus ergonomique. La mobilité est ici facilitée, car, sur bateau, il demeure dégonflé. Son gonflement peut être déclenché soit de façon manuelle, soit automatiquement selon les modèles. Le gilet à déclenchement automatique ne se gonfle qu'en cas d'immersion.

La réglementation sur les gilets de sauvetage

L'acquisition de gilets de sauvetage ne doit pas se faire à la légère, car une réglementation impose le respect de certaines caractéristiques. La flottabilité est définie en newtons. A titre d'exemple, 10 newtons signifient 1,01 kg en force de flottabilité. Voici donc la réglementation en vigueur :
- 50 newtons minimum pour les embarcations propulsées par l'énergie humaine (peu importe l'éloignement de l'abri) et pour les navires qui ne s'éloignent pas à plus de 2 milles d'un abri ;
- 100 newtons minimum pour les bateaux qui restent à moins de 6 milles d'un abri (permis côtier) et pour les enfants de moins de 30 kg (peu importe l'éloignement de l'abri) ;
- 150 newtons minimum pour les navires qui dépassent les 6 milles d'éloignement d'un abri (permis hauturier).

Trouver un gilet de sauvetage

Il est aisé de trouver un gilet de sauvetage. Disponibles dans les grandes surfaces dédiées au sport, mais aussi dans les boutiques consacrées aux sports marins, les gilets de sauvetage s'affichent aussi sur Internet avec une grande variété de prix et de modèles.

A voir également

Publié par Jeff.
Ce document intitulé «  Gilet de sauvetage : comment bien choisir  » issu de Sport (sport.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.