Bébé nageur : âge, durée, précautions

Avril 2017

S'éclater dans l'eau, découvrir de nouvelles sensations, s'éveiller à des activités motrices, l'activité bébé nageur est de plus en plus plébiscitée par les parents. De 4 mois à l'âge de 6 ans, les séances se déroulent en petit groupe et au rythme de son petit bout.

Quand inscrire bébé ?

A partir de 4 mois, un bébé est accepté dans les cours de bébé nageur. La plupart des piscines exigent un certificat médical de non-contre-indication à cette pratique aquatique. L'enfant doit être à jour de ses vaccins (DT-Polio notamment). Cette activité étant de plus en plus prisée, il faut souvent s'y prendre des mois à l'avance pour l'inscription ! Elle se fait généralement pour une année complète. Cela en coûtera une centaine d'euros en moyenne. Les créneaux horaires sont souvent limités au samedi ou dimanche matin. L'eau est alors propre et chauffée à au moins 32 °C.

Pourquoi pratiquer l'activité bébé nageur ?

Il ne faut pas se tromper, les séances de bébé nageur ne sont pas destinées à l'apprentissage de la natation ! D'ailleurs, avant l'âge de 5 ou 6 ans, un enfant ne maîtrise pas la coordination de ses bras et de ses jambes. Cette activité est idéale pour contribuer à l'éveil des tout-petits avec des activités motrices, de nouvelles sensations et le développement psychoaffectif. Les quatre grands thèmes de cette activité sont généralement : découvrir l'eau, soi-même et les autres ; flotter, se déplacer ; aller sous l'eau ; entrer dans l'eau. Toboggans, cage à poules, tapis... autant de jeux ludiques pour apprendre la maîtrise de son corps au contact de l'eau.

Comment se déroule une séance de bébé nageur ?

Bébé est avant tout porté par le parent pour le premier contact avec l'eau. Les séances sont organisées en petits groupes avec un des deux parents et un animateur. Elles n'excèdent pas 20 min jusqu'à l'âge de 9 mois, et rarement plus de 45 min-1 h ensuite. Bébé s'adapte alors à de nouveaux repères dans l'eau. Il apprend également à contrôler sa respiration. Cela lui permet de devenir autonome et de prendre confiance en lui. C'est très stimulant !

Quelques précautions à prendre

La piscine municipale étant un lieu de promiscuité favorisant les infections, comme l'asthme, la bronchiolite ou l'angine, il faut faire attention à bien couvrir bébé pour éviter ces risques. C'est donc une activité à éviter pour les enfants souffrant régulièrement d'otites ou de problèmes cutanés. Jusqu'à l'âge de 18 mois, bébé ne sait pas lutter contre le froid. A chaque parent de faire attention aux signes précurseurs : lèvres violettes, chair de poule, passivité, pleurs... Les séances étant intenses pour un petit bout, mieux vaut qu'il mange des sucres lents au moins 1 h avant. Dans la même optique, il faut prévoir un goûter pour la sortie. Le chlore étant un produit irritant, mieux vaut protéger la peau de bébé avec une crème hydrophobe avant la séance de bébé nageur. Après le bain et une douche nettoyante, il est utile d'appliquer une crème hydratante.

A voir également

Publié par Jeff.
Ce document intitulé «  Bébé nageur : âge, durée, précautions  » issu de Sport (sport.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.