Waveboard : comment faire du skate à deux roues

Juillet 2017

Inventé aux États-Unis, le waveboard débarque en force. Différente du skateboard, cette planche à roulettes munie de deux roues seulement offre de nouvelles sensations de glisse. Accessible aux enfants comme aux adultes, le waveboard a de beaux jours devant lui.



Qu'est-ce que le waveboard ?

Le waveboard a été inventé aux États-Unis. Vue d'un peu loin, cette planche pourrait être confondue avec un skateboard. Pourtant, sa conception est totalement différente. Le skateboard est composé de deux paires de roues, une à l'avant et une à l'arrière, fixées à une planche rigide. Pour le waveboard, seules une roue à l'avant et une autre à l'arrière subsistent. Quant à la planche, elle est divisée en deux parties distinctes reliées par une barre de torsion. Pour propulser un skateboard à l'arrêt sur un terrain plat, il faut pousser avec un pied. Avec le waveboard, cette poussée est inutile. En effectuant un mouvement de torsion (ou twist) avec les épaules ou les pieds, l'utilisateur va générer automatiquement de la vitesse.

Pourquoi pratiquer le waveboard ?

Si vous êtes un pratiquant de skateboard, le waveboard vous fera découvrir de nouvelles sensations de glisse. Si, à la base, vous n'êtes pas un adepte des planches à roulettes, le waveboard a de quoi séduire. D'une part, les modèles d'entrée de gamme sont très abordables (à partir de 50 euros). D'autre part, c'est un excellent outil pour faire travailler bras, taille et chevilles lors de la réalisation du mouvement de twist. De plus, en pratiquant le waveboard, vous aurez véritablement l'impression de surfer sur le bitume.

Quelques conseils pour la pratique du waveboard

Il existe deux manières de faire avancer un waveboard. Tout d'abord en se penchant en avant et en balançant les épaules et les bras. Plus le waveboarder sera penché, plus la vitesse générée sera importante. Ce mouvement est très facile à acquérir. Un peu plus technique, l'autre procédé consiste à incliner la planche avec ses pieds en coordonnant ceux-ci afin que leur inclinaison soit inversée. Quant à savoir si vous devez mettre plutôt le pied droit ou le pied gauche en avant de la planche, il existe une astuce toute simple. Mettez-vous debout, joignez les pieds et demandez à quelqu'un de vous pousser légèrement. Le pied qui partira naturellement en premier pour éviter la chute sera celui à placer à l'avant du waveboard.

A voir également

Publié par Jeff.
Ce document intitulé «  Waveboard : comment faire du skate à deux roues  » issu de Sport (sport.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.