Signaler

Je n'arrive plus à sprinter

Posez votre question Bichoco34 - Dernière réponse le 24 oct. 2016 à 14:50 par Pat8084
Bonjour,
J'ai 16 ans et je pratique le sport depuis 12 ans maintenant , j'ai décidé de faire une pause lors de la saison 2015/2016 , j'ai cependant continuer à courir parfois. Je viens de reprendre pour la 2016/2017. Lors de mes précédentes années , j'etais un joueur très vif et très rapide, rattrapant très souvent mes adversaires. Seulement , depuis la reprise il y a 1 mois et demi , mes jambes ne suivent plus , j'ai perdu 60% de ma vitesse , tout le monde me rattrape et je n'arrive plus à suivre. J'ai perdu toute vivacité et j'ai comme l'impression que mes jambes ne suivent pas , lorsqu'un adversaire court , je n'arrive pas à sprinter , seulement a trottiner , quelque chose bloque aux niveaux des jambes comme si je n'arrivais pas à les controler comme je voudrais. Que faire ? Je fais 7h30 de sport par semaine mais rien ne change. Comment retrouver cette vitesse , cette vivacité , cette accélération ? Mes jambes sont molles et lourdes. Je mesure 1m74 pour 66,5kg . J'espere avoir une réponse car cela me tue vraiment et me décourage au plus haut pont...
Utile
+1
plus moins
Comme dit Lau, il te faudrait faire du travail intermittent, mais à mon avis avec des récups beaucoup plus longue, voisines ou supérieures à la minute.
Dans les filières de production d'énergie "sportive", la plus courte, "anaérobie alactique", qui est aussi la plus "explosive" (celle que tu recherches, donc) est comme son nom l'indique anaérobie (en dette d'oxygène) mais alactique (comme l'effort est très bref, l'organisme utilise une filière énergétique qui ne produit pas de l'acide lactique qui alourdit très vite les jambes. Ce qui risque de se produire à force de répéter les efforts même brefs avec une récupération insuffisante.
Comme c'est un travail intense (donc à risque de blessure), il faut le pratiquer sur un terrain sans piège (une belle pelouse de stade, surtout pas du macadam ou une piste de cailloux), et même au besoin en montée (avec différentes pentes, à tester. En dessous du kilomètre (mais moi je suis triathlète), depuis des années je ne fractionne plus qu'en côte souvent raide. La moindre tentative, même sur une bonne piste de stade, et je sens venir tendinites, périostites, contractures. Donc même pour toi qui est jeune, autant te protéger. Et si tu arrives à sprinter assez vite dans une côte, tu vas "voler" en terrain plat.
De toute façon une bonne consultation avec un médecin du sport ne te fera pas de mal. Et pour les jambes lourdes, il peut y avoir un souci de drainage lymphatique (certains ostéos ou kinés savent faire ce qu'il faut, sinon des médicaments aux plantes style Lymphaveine peuvent faire du bien).
Souffle bien, minot, ça va revenir!
Bonne chance!
Fraternellement,
Patrick
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Pat8084 2Messages postés lundi 24 octobre 2016Date d'inscription 24 octobre 2016 Dernière intervention - 24 oct. 2016 à 14:50
à travailler aussi, qui servira à toutes les vitesses de course, la qualité de la foulée: des séries de "gammes" sur le même principe (moins de 10 secondes, longue récup, terrain très sain): montées de genou, talons-fesses, foulées "tractées" (un genre de pas de l'oie avec les pieds qui rasent le sol, comme pour les autres exercices avec la cheville qui fait ressort au sol), alternances "cloche-pied droit, saut pieds joints, cloche-pied gauche, saut pieds joints"; foulées bondissantes (comme du "décuple saut"). Chaque mouvement sur 3 répétitions, la première amplitude et fréquence moyenne, la 2ème grande amplitude, fréquence moyenne, la dernière amplitude moyenne, grande fréquence.
Et pour le bénéfice du corps entier, mais surtout de la qualité de la posture pour courir (pas cambré, ça limite la foulée): abdos et gainage, et étirements sans douleurs de toutes les parties des membres inférieurs; Le meilleur gainage: position "pompes", le dos bien parallèle aux jambes, mais les bras comme dans un guidon de contre-la-montre à vélo (pas sur une planche à clous, plutôt un gazon moelleux). Tenir une puis 2, puis... minutes, récupérer, recommencer.
Dernière piste: un blocage au niveau du dos ou du bassin, à faire corriger par un bon ostéopathe
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Le mieux serait de consulter un médecin du sport, il sera à même de répondre à vos interrogations...

Bon courage !
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,
Une première question serait déjà qu'est-ce que tu fais pendant tes 7H30 de sport par semaine ? Pour récupérer de l'explosivité il faut travailler sur des temps courts et intense style intermittent court (5s ou 10s de travail avec 20s de repos), par exemple 5s de sprint suivies de 25s de repos. Si tu fais un travail de fond avec durées longues d'efforts, par exemple footing long tu ne retrouveras pas d'explosivité. Tu peux chercher sur le net les travaux de Gilles Cometti du de CEP de Dijon je crois qui pourront t'aider.
Normalement avec 3 séances d'intermittent court par semaine tu récupère de l'explosivité en moins d'un mois.
Maintenant comme le disait l'autre commentaire, si cela ne fonctionne pas tu vas voir un médecin du sport.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !