Signaler

Triathlon : comment progresser en vélo ?

Posez votre question Franck P - Dernière réponse le 20 avril 2010 à 09:54 par Steve G
Je me suis inscrit pour un premier triathlon sprint et je n'arrive pas à progresser en vélo, comment faire pour m'améliorer ?
Utile
+0
plus moins
Bonjour, La meilleure façon de progresser est dans un premier temps le travail sur Home-Trainer. 2 paramètres sont à prendre en compte, le travail de résistance-puissance et le développement de la vélocité (capacité à tenir une cadence de pédalage élevée). La puissance se travaille sur des exercices de résistance avec des temps assez conséquents sous forme d'alternance de 3 minutes "dures" (forte résistance) / 1 minute très souple de récup', répétées autant de fois que possible. La vélocité se travaille sans résistance mais avec des cadences de pédalage très élevée. Exemple: 1 minute sans résistance à minimum 110 tours de pédale / 1 minute souple à 80 tours et répétition à l'envie. Ne pas oublier un bon échauffement (10 minutes minimum) et une phase de retour au calme après l'exercice (encore 10 minutes). Des exercices sont disponibles sur internet sans problèmes. Bon courage et bon triathlon!!! Julien.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Enlever les roulettes de stabilisation...Euh, je plaisante, bon courage c'est un sport difficile...courage et entraînement je ne vois que ça..
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonsoir, eh bien pas mal de paramètres sont à entrer en ligne de compte....j'ai fait pendant 5 ans,du vélo(associé au footing l'hiver et au cyclo cross),à un niveau plus que correct.dans ces trois disciplines,on travaille d'autres muscles,donc si on privilégie une des trois,voir deux,on se ressent comme poussif sur un vélo...l'hygiéne de vie est importante,ensuite,les questions mécaniques,vélo adapté,braquets adaptés également.tirer gros quand on en a les reins,oui mais une cadence de pédalage elevée,sur un plus petit braquet serait l'idéal... ensuite le home trainer,il faut aimer,les séances rapides et récupération(que l'on fait en salle de sport,sont bien),mais l'idéal est d'aller s'entraîner avec d'autres coureurs(tu y vois de tous les niveaux),ne surtout pas se décourager,j'ai eu mes meilleurs résultats en étant mal à l'entraînement précédant chaque course..... en course,manger,même si tu n'as pas faim,et boire de la même façon,la fringale,et la déshydratation,sont importants,on ne se rend pas et plus forcément compte,quand on court. si je peux t'en dire d'autres,n'hésite pas, cordialement,et passes une bonne soirée, phil
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il faut pédaler lol !!!! Essayes de faire de la côte en mettant du "gros" à savoir grand plateau petit pignon et ne descendre que quand les jambes brûlent à mort. Faire la côte plusieurs de suite, au départ prendre une petite côte à faible pourcentage. Ensuite ça devrait commencer à venir.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il faut pédaler lol !!!! Essayes de faire de la côte en mettant du "gros" à savoir grand plateau petit pignon et ne descendre que quand les jambes brûlent à mort. Faire la côte plusieurs de suite, au départ prendre une petite côte à faible pourcentage. Ensuite ça devrait commencer à venir.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
N'ayant pratiqué que le cyclisme et pas les autres disciplines de ton sport c'est difficile, d'autant plus que la préparation en cyclisme est axée sur un calendrier annuel ce qui n'est peut etre pas le cas pour ton sport. Enfin voici ce qu'était mon calendrier cyclisme. Début de saison de janvier a mars sorties de 60 kms en premier et allonger la distance afin d'atteindre 20 ou 25 kms de plus que la distance en competition. Pour les premiere sorties oublier le rythme, ce sont les heures de selle qui comptent. En gros accumuler de l'endurance. A mi mars y rajouter une sortie en semaine plus rythmée, moins de kms mais plus rapide si possible avec des changement de rythme ( nous ct des accelerations simulant une arrivée de course jusqu'a l'entrée du prochain village) 3 kms a bloc avec un sprint, puis reprendre une bonne allure reguliere. A la fin de la saison en octobre ne pas oublier de couper, sinon saturation et non recuperation. reprise en novembre avec seulement footing, muscu puis en decembre VTT ou cyclocross. J'espere que ça t'aidera, mais comme l'ont dit les autres internautes, ça depent de tellement de parametre (ta corpulance, le style de terrain ou tu pratiqus) bon courage
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je pratique le triathlon et je pense que pour progresser à vélo il n' y a pas d' entrainement spécifique comme on pourrait avoir en course à pied. Comme dirais "Belaubre" (triathléte professionnel), il faut bouffer des heures et des heures de vélo pour progresser. Le "fractionné" se fait naturellement lors de cotes, de faux plats, de vent de face . . . Et je pense qu' il est plus judicieux de faire 2 km/h de moins en vélo et de démarer la CàP "frais" plutot que l' inverse. A savoir que les tri sprint sont difficile du fait d' étre au "také" du début à la fin !! Les CD et LD sont plus appréciables au niveau "rythme" malgrés les distances plus longues . . . mais pr débuter pas le choix de passer avant par les sprints !! Bon courrage.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
je pratique du cyclisme en amateur ,la technique que j ais apprise pour ameliorer et certains anciens s en servent l hiver,fait du vtt ce qui te feras gagner du muscle ,ensuite reprends ton course tu verras la difference,si cela peut aider
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je suis un ancien 1ére caté, et mon fils est passé du cyclisme au trihatlon comme toi, mais il ne va bien en vélo grâce à mes conseils . Il faut te rendre a l'évidence ce combiné de trois sport n'est pas évident a gérer et n'oublie jamais que faire beaucoup de sport c'est très bien ,mais tu martirises ton organisme.Il faut que tu te fasses des prioritées dans les discipline ou tu te sens le mieux, puis après si sur le vélo c'est moyen ,et bien voilà un conseil de vieux, (j'ai 51 ans): L'hiver tu coupes minimum 6 à 8 semaines le vélo, puis a la remise en route tu tournes les cannes,pendant 1500bornes avec 41X18 ou 39X17 sur des sorties de 50 bornes et tu allonge par tranche de 10 kms toutes les semaines a raison de trois sorties semaines, les bosses tu les montes assis, même si (tu griches de la goulle). A chaques fois qu'il y a une pencarte de village tu sprint assis sans reien lâcher avant par rapport au moment ou tu lances ton sprint. Au bout de 1500 bornes tu commences a lacher les dents, et tu envois la grosse en fin de sortie progressivement, et c'est ainsi que tu vas progresser, puis quand tu as 3000 bornes tu est sur des longues sorties, et la tu vas pouvoir travailler la force, en faisant des longs faux plats redressé sur ta selle assis les mains dans le dos, attention a te casser la figure, et la tu pousse un bon braquet comme si tu voulais augmenter ta vitesse de 4à5 Kms jusqu'en haut du faux plat ou d'une petite bosse, cela te fera travailler tes abdominos, qui on tendance à s'attrofier quand on fait du vélo et cela te donnera des cuisses.Enfin je ne sais ce que tu as comme "spad", mais je te conseil de ne pas prendre un cadre de contre la montre si tu n'as pas la puissance d'un gros rouleur, cela t'handicapera plus qu'autre chose car si tu peux pas envoyer du gros braquet c'est pas la peine d'avoir un cadre aussi rigide.La rigidité c'est bien si tu es un bon costaud, sinon achette toi un bon carbonne tubulaire, ou un très bon acier 6 10/èmes, et tourne les cannes, tu veras tu y gagnera en confort et en vitesse, en plus . Plus tu seras confortable a pédaler ,moins tu auras mal au cuisses au dos enfin partout et ainsi ton organisme dépensera moin d'énergie à combatre toutes ces courbatures qui s'accumullent au fur et a mesure.Soit souple avec un cadre souple tu feras la pige aux copains dans les bosses grace a la nervosité du cadre, et en plus tu leur feras mal à la gueulle et ils vont y laisser des forces pour te suivre s'ils veulent s'accrocher ,tu vas moins souffrir dans les relances qui seront plus franches, et tu te plenteras moins dans tes braquets.Tu feras ce que tu voudras de mes conseil, si tu veux je te laisse mon tél:02/43/47/14/42, si tu veux en savoir plus....bonne route et tourne bien les cannes c'est mieux d'avoir un multi soupappes essence qui monte haut dans les tours, qu'un gros turbo diésel qui tracte mais ne prends pas de tour...Christophe.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il te faut savoir d'abord, ce qui te surprendra le jour "J", une fois sorti de l'eau et du parc à vélo, en sprint, çà déboule de tous les cotés, çà va vitte, au bout de 500m tu ne sais plus respirer, au bout de 1 km tu ne sens plus tes cuisses, saches le, c'est normal, surtout le premier. Au triathlon d'aprés, ton corps s'en souviendra et tu auras déjà moins mal, prend le premier comme un essai, sans te prendre la tête. Mon conseil (il est peut être discutable, c'est le mien) je me doute qu'avec ton activité professionnelle tu as peu de temps, si tu roules 1h00 même vitte, ce ne sera pas le rythme du jour de la course car avec les autres concurrent tu es tenté de dépasser et de ne pas te laisser dépasser, d'où des kmh en plus, pour t'y préparer n'hésites pas à fractionner, échauffe toi une vingtaine de minutes minimum et aprés tu fais 2 km cool est 500m à fond, 2 km cool, 500m à fond et ainsi de suite. La fois d'aprés tu fais la même chose mais avec 3km cool et 1 km le plus vitte possible, tu vas t'habituer tout doucement à accepter un rythme supérieur à ce que tu croyais. Le jour de la course saches aussi qu'une fois la partie vélo terminée tu auras les cuisses gonflées et explosées, tu sera s déçu de ton temps à pied car il te faudra facile 1 km pour commencer à courrir normalement, c'est normal pas de panique tu t'adapteras aux course d'aprés. Tu verras aussi des forts et des trés moyen, tu sauras y trouver ta place. Bon courage et amuse toi bien, tu verras tu va vivre une expérience inoubliable et fantastique. Sportivement, Pierre.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour. Je te conseille de pratiquer le vélo un max avant le jour ‘J’. Pour commencer, il faut faire de la bicyclette quotidiennement sur de petits et longs parcours pour avoir de l’endurance. Essaie de chronométrer pour connaître tes progrès. Ensuite, pourquoi ne pas essayer de faire des courses contre-la-montre individuel, cela t’aidera certainement pour la compétition. Je suis sûr que vous allez vous améliorer et que vous allez progresser rapidement. Bonne chance.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il n'y a pas photo, il faut rouler, rouler, et le mieux, c'est de rouler en ...VTT...je ne connais pas ton emploi du temps, mais 3 sorties VTT par semaine sur 40/50 bornes à chaque sorties, je te promets que tu vas te faire des cuisses en béton. Je fais ça pendant les beaux jours...3 sorties par semaine, plus la rando du WE, tu peux être sur que sur un vélo de route (Scott carbone..), j'avale les bornes s'en m'en rendre compte.........trop bon le VTT et très bon le vélo en général. Je me suis payé un vélo Spinning..vélo d'entrainement pour l'hiver, je peux te dire que ça déchire, 1h30 la dessus, tu dérouilles comme il faut. Bon courage à toi, je devrais m'essayer au triat. cette année, au lac des sapins, à Cublize...houlala.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Salut, Je rejoindrais l'avis de Rudy Delroisse. A savoir faire des bornes et des bornes. Il a eu raison de rapeller ce que Fred (Belaubre) conseille : Faire des bornes, des bornes et encore des bornes. N'hésite pas à programmer plusieurs sorties/semaines (3 ou 4). Si tu prépares un sprint, pas besoin de faire des longues sorties. 40-50 km suffisent. 2h30 -3h00 en gros. Quand on voit le programme d'entrainement de Fred, il ne fait jamais plus de 3h00 de vélo. Par contre, il faut répéter cette opération 3-4 fois/semaine. Ensuite, quand tu auras un niveau minimum, tu pourras faire quelques petits exercices de fractionné (5 mn à fond, 10 de repos, répété 6-8 fois). Et puis comme l'a cité quelqu'un plus haut, sur une cote de 2-3 km, travailler soir le force ou la vélocité. Ou alors le fractionné (1 mn rapide (100 de cadence) et 1 mn repos sur 6-8 mn au total). Un autre conseil pour te permettre de mieux enchainer le triathlon : les enchainements. Il est souvent bénéfique de faire une séance de càp après le vélo pour se mettre en situation de course et habituer tes muscles. Attention à ta position de vélo qui est différente de cette que tu pourrais avoir en cyclisme tradiotionel. Le but en triathlon est de fatiguer le moins possible les muscles qui seront sollicités en càp. Alors amuse toi bien, pour ma part, le premier triathlon sera au mois de mai :D
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !