Que faire face à un agresseur?

- - Dernière réponse :  Sébastien S - 1 oct. 2008 à 10:37
on est en face d'un individu agressant une personne. comme on est karateka, on doit intervenir. Si l'agresseur est bléssé, on a affaire avec la justice. Si on ne fait rien, on est mal vue. Si on est bléssé, c'est la catastrophe. Quelle est la bonne solution ?
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

0
Merci
Si l'agresseur est blessé devant témoins racontant à la police ce qui s'est passé , on s'en tire avec de la légitime défense....
Commenter la réponse de Foly-vi K
0
Merci
La loi et le droit sont très clairs : la riposte doit être proportionnelle à l'attaque. La légitime défense fonctionne même si vous n'êtes pas la personne agressée en premier lieu, et surtout si celle-ci aurait été dans l'incapacité de se défendre seule. 2 choses : - l'agresseur n'est pas sensé savoir que vous pratiquez quoi que ce soit. N'en faite donc pas état. Ni avant (l'effet de surprise est toujours interressant), ni après. - suivant votre niveau et vos années de pratique il pourra vous être demandé (si la justice vient à savoir que vous pratiquez un art martial) pourquoi vos n'avez pas pu le maîtriser sans le blesser. Pour faire court : la pratique d'un art martial doit vous permettre de sortir de difficultés sans avoir à vous en servir. Si vous devez le faire, soyez efficace sans exagérer. Sauvez votre peau, point.
Commenter la réponse de Michaël B
0
Merci
Il n'y a, bien sur, personne d'invincible, ce n'est pas parcequ'on est champion d'arts martiaux que l'on est fort dans la rue au contraire: les reglements de competition nous formate dans un style d'affrontement codifié or dans la rue on n'a pas de regle. Il nous faut oublié ce que l'on a appris au dojo . Je m'explique: on nous apprend a ne pas frapper certaines partie du corp humain, a ne pas porter certain coups, et a respecter l'adversaire mais le soucis est que l'agresseur n'en a cure et n'hesitera pas a trangresser NOS regles de bonne conduite, NOTRE code morale. Si nous tombons au sol , contrairerement a nous, il n'hesiteras pas a frapper au sol ni eventuellement dans le dos si on lui tend. Cependant la pratique au dojo peut nous aider en self-defense; nos reflexes, a condition de vaincre notre peur, sont dévelloper plus que la moyennne et nous savons porter les coups. En générale je tente de désamorcer les conflits en restant a bonne distance de mon adversaire/agresseur sans lui montrer que j'ai peur ni que j'ai confiance en moi, je garde une attitude neutre afin de ne pas donner confiance a ce dernier ni de le mettre en difficulté psychologique ce qui pourrai l'enerver!! il m'est pourtant arriver a 3 reprises de prendre de haut mon agresseur ou encore de feindre de le craindre ce qui l'a déstabiliser puisque dans le dernier cas il se montrait trop sur de lui ce qui lui faisait baiisser la garde.Physiquement je ne suis pas impressionnant 1.82m pour 65 kg!!! et j'ai l'air plutot "gentil" Rappelons egalement que l'on considere comme approprié une défense proportionnel a l'agression: face a une arme si nous somme main nue et que nous blessons l'agresseur nous ne risquons rien legalement; en cas ou on blesse avec une arme, meme en defense, le cas ce complique et généralement c'est au cas par cas. Si nous ne portons pas assitance au une personne agrèssé c'est un cas repréensible pénalement de non-assistance a personne a danger, ne serait que distraire l'agresseur apres avoir appeler les secours peut suffire, on peut meme crier a l'aide , en générale le vilain deguerpit!! le principal étant de garder son calme en toute situation (facile a dire c'est vrai!!) 20 ans de karaté. ceinture marron (je sais ...mais je prefere prendre mon temps pour passer la noire!! la couleur de la ceinture ne fait pas l'homme!)
Commenter la réponse de Sylvain R
0
Merci
Je pense qu'il y a des techniques qui permettent de maîtriser sans blesser, des clés de bras, des amenées au sol... il faut que ça soit proportionné à l'attaque, c'est sûr.Mais le dialogue reste encore la méthode la moins violente.
Commenter la réponse de Denis L
0
Merci
la question etait il me semble qu'elle conduite a tenir face un une agression d'une autre personne . le simple fait d'intervenir verbalement pose un probleme a l'agreseur, il est dans une situation d'inferiorité de 2 contre un . apres suivant son agressivité si il a déjà frapper sa victime tu le maitrise clé balayage suivi au sol . les autorités ne te feront aucun reproche si l'individu est maitrisé correctement .(maitrisé et non detruit par un circulaire a la tete) s'il est armé d'un couteau c'est different et que ton intégrité physique est en jeu une victime agonise tu n'as pas le choix là le circulaire pleine tete est recommandé a moins que tu es 9 vies comme les chats ? car les gens qui te dise tu pratique les arts martiaux blablabla . foutaise c'est du cinoche la c'est plus la demo a bercy . je pratique du viet vo dao depuis tres longtemps les entrainements c'est une chose l'individu armee d'un couteau c'est du réel et la on se pose pas de question legitime defense tu n'es pas armé ....
Commenter la réponse de Patrice M
0
Merci
la meilleur defense contre un aggresseur est encore la fuite. c ce que disais toujours mon prof. mais si on a pas le choix, l'instinct de survie est humaine et la oui faut etre sur de sois et ne pas montrer sa peur. comme ca a ete cite ds les autre reponse juste un coup vicieux peu suffir. on en riait a l'entrainenemt mais pk monter la jambe aussi haut (visage) qd on peu moin se fatiguer plus bas (parties genital)? qd au point de vue legal la oui ca deviens compliquer mais on peu facilement passer ca pour de la legitime defense. ds la rue oubliez tout ce que vous avez appris au dojo au point de vue respect. votre aggresseur vous respect-il? alors n'hesitez pas frappez la ou ca fais mal.
Commenter la réponse de Franck C
0
Merci
Salut, comme le dit le collègue d'avant, t'évites les problèmes!!! Tu sors ton portable, et tu fais le 17...c'est déjà bien. Après, tu peux toujours essayer de discuter, mais ne t'impliques pas trop: reste en dehors de l'évènement et garde les idées claires. Parce qu'après ça peut aller très très vite! T'évites la confrontation, tu connais pas l'agresseur: ses copains sont peut-être dans les parages, ou il a peut-être un couteau, voir plus... Des héros, y'en a plein les cimetières! Et aujourd'hui un gamin de 13 ans avec les hormones en ébulitions serait capable de te planter un couteaux dans le dos parce qu'il estime que tu lui as manquer de respect! (alors que tu es 2 fois plus vieux et que tu en as 5 fois plus dans la tete....Bref, c'est un autre sujet! Revenons à nos moutons... La légitime défense, article 122-5 du code pénal...attention: l'agresseur essaye de te frapper, tu esquives et tu répliques "proprement" sans faire de zêle...aux yeux de la loi, tu deviens l'agresseur: tu viens de frapper quelqu'un qui t'a rien fait, même s'il en avait l'intention! Mais l'intention n'est juridiquement pas punissable!!!!! Et devant un tribunal, en général c'est celui qui a la plus grosse ITT (interruption du temps de travail) qui gagne! donc après c'est également lié à ton médecin! Si ça se passe mal pour toi, les assistances juridiques que tu peux avoir par rapport à tes differents contrats d'assurance grinceront des dents et te diront: "monsieur, c'est vous qui avez décidé de prendre part à cette altercation...c'est votre responsabilité qui est engagé!!!!" En gros c'est toi qui l'a voulu, c'est ton problème! T'es un gars honnet, tu bosses...si tu perds tu raques! Si c'est l'inverse mais que l'autre est un "cassos" pas solvable, t'auras pas un clou et lui son avocat est comis d'office! Dans tout les cas, c'est une situation de merde!!!!! Que faire? Toutes les situations sont differentes, donc tu fais au mieux selon tes capacité et t'es convictions, mais surtout tu te prépares aux suites qui pourrait en découler! Ya du vécu derrière: la version courte... Je suis intervenu en 2000 en voyant un mec qui fesait les poches à une nana. C'était en sortant du festival des arts martiaux de Paris Bercy!!! Personne d'autre n'a bouger. A 10 mètre de là, se trouvait un type d'une centaine de kilos qui nous avaient fait une belle démonstration de casse de tuilles: il est resté à manger son sandwich et à regarder le spectacle! J'ai été très "gentil", j'ai retenu mes coups pour faire comprendre à ce mec qu'il devait arreter...par contre ces deux autres copains ont compris: ils sont arrivé par derrière, je me suis pris un coup de lacry...J'ai remonter ma garde, contracter mes abdos, et les minutes d'après ont été très désagréables....par chance, ils ne savaient pas frapper efficacement! Bref au final, le picpocket a été arreté quelques heures plus tard. Tous les policiers du poste le connaissaient, et ils ont même été plus sympa avec lui qu'avec moi: forcement, je puais le lacrymogène et ça les incommodaient...Résultat: c'était un pauvre jeune...c'est même pas aller au tribunal, malgré la plainte! On m'a dit:"t'as de la chance, ya quelques semaines une personne dans le même cas c'est faite taillader au rasoir...Lui et ces copains on les connait: chaque semaine il sont au poste..." J'ai longtemps regretté de ne pas les avoir latter sur place, et je pense qu'à l'époque c'était largement dans mes cordes. Mais aujourd'hui, j'aurai un casier judiciaire, donc pas le même metier, ni la même vie...Enfin voilà. Je me pose encore la question de savoir si à nouveau dans une situation similaire je foncerait tête baissée...ou si je me contenterai d'appeler les autorités et porter secour une foi le danger écarter! D'autant plus que j'ai constaté à mon insu que les gens ne pensent qu'à leur gueule: ça remet beaucoup de chose en cause et t'amène à pas mal réfléchir sur tes convictions, surtout quand tu vielllis et que deviens chargé de famille... Voilà, j' épère que mon experience te sera profitable...et que t'auras lu l'histoire jusqu'au bout...lol ça sera deux aspirine pour le monsieur. "C'est dans les moments de crise qu on apprend à se connaître" a+ Sergio
Commenter la réponse de Serge M
0
Merci
Salut le 122-5 du C.P. c'est du bla bla si une personne se fait aggresser devant toi et que tu ne fais rien c'est aussi de la non assistance à personne en danger en ce qui concerne les arts martiaux tu as justement appris un art qui permet de te défendre donc profite en maitrise l'individu sans lui démonter la tête ensuite si le mec est armé d'une arme blanche ou autres évite quand même de jouer au héros tu fais le 17 police secours et t avises des faits mais dire que la justice est plus sévère car tu pratique un art martial c'est de la connerie et j'en parle en connaissance je suis pratiquant de karaté fonctionnaire de police dans un service qui bouge et je suis déjà intervenu sur une aggression en dehors du boulot ou j'ai maitriser l'individu. Si tu ne fais rien tu es aussi coupable. A+ Séb.
Commenter la réponse de Sébastien S