Signaler

Paris Roubaix cyclo

Posez votre question Eric A - Dernière réponse le 7 juin 2010 à 04:45 par Xavier P
Je compte participer à Paris-Roubaix cyclo du 6 juin. Pour une première tentative je vais me contenter des 100 derniers kilomètres. Ce weekend j'ai reconnu un secteur comprenant une quinzaine de kilomètres de pavés. Sur les secteurs pavés j'avais très mal aux mains et dans les doigts (malgré le fait que j'ai éviter de me crisper sur mon guidon), je mettrais cela sur le compte des vibrations.
Donc ma question est avez vous tuyaux pour un novice pour éviter ce genre de désagrément, car lors de cette reconnaissance je crois avoir plus souffert des mains que du reste.
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Deux choix s'offrent à vous : Rouler sur le bas coté comme les pros pour éviter les pavés. Ou bien porter des gants rembourrés....Bon courage à vous car pour avoir fait quelques kilomètres en vélo dans ma jeunesse, je sais qu'il y a plus gai que les pavés....
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour , mettre de la mousse sous la protection autour du guidon + des gants rembourrés .il faut tout essayer.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Moi qui a fait Paris Roubais espoir, je peux vous dire qu' effectivement ce sont les mains, les poignets, les bras, les épaules ainsi que le dos qui souffrent le +. Pour ma part, j'avais souffert surtout les 70 derniers KMS sur les 176. En fait, il faut rouler le + vite possible et avec le + gros braquet possible comme cela on passe sur le haut du pavé...ce qui s'est passé pour moi, est que j'étais cramé et ma vitesse ainsi que mon braquet était trop faible alors je me prenais toutes les vibrations
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Moi aussi je participerait le 6 juin, mais sur le grand parcours. Je l'ai fait une fois sur le petit parcours (ça donne une bonne idée du problème) et une fois sur le moyen (avec tous les secteurs pavés). J'ai essayé le haut du pavé(ça secoue horrible) et le bas-côté (plus confortable mais plus dangereux). A part les gants et la guidoline (attention à ne pas en mettre de trop, sinon tu tiens mal ton guidon) Il n'y a pas de solution miracle. Si tu peux, prends des roues à jantes plates et des pneus plus larges (25 mm). Tu verras c'est une super expérience. moi je serai sur les bas-côtés si c'est sec.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J'ai fait 2 fois cette rando inoubliable ( avec 53 km de pavés). Déja, s'il fait beau, roule sur les bas-côtés, s'il pleut, tu ne peux que rouler au milieu! J'avais mis des morceaux de rembourrage sous la guidoline et des gants très épais. Il faut rouler le plus vite possible, essayer de ne pas être cripé et changer très souvent la position de l'ensemble dos, épaules, bras, poignets. Mais quand tu rentres sur le vélodrome, c'est un moment que tu n'oublieras jamais. Plus tu auras souffert, plus tu seras content mais, n'exagérons rien, des milliers de gens l'ont fait si tu es têtu et pas une mauviette, tu le feras sans problème. Bon courage! Alain
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour , deja sje te conseille de ne pas rouler avecdes pneumatique sur conflet car là tu vas ogmenter les vibration mais plutot sous gonflet mais pas trop aux risque de casser la jante , en suite tu double l'epaisseur de la guidolinne ( ce que pratique les equipe pros) . sinon gant renforcer style VTT et pa sse crispet sur le guidon . Bonne sortie sur nos pavet du Nord ;-))
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour, j'habite dans le 38 et j'ai fait Paris-Roubaix dans son ensemble en 1994 (242 km avec le départ à Compiègne), et comme toi, c'est aux mains que j'ai le plus souffert, le reste était rôdé !!! Des pneus de 23 à 25 mini gonflés mais pas trop, tenir assez serré le guidon sans le crisper, rouler sur le haut des pavés c'est là que c'est le moins défoncé, et si possible, "emmener du braquet" pour diminuer la durée des vibrations et le nb de tours de pédales. C'est facile à dire devant son ordi, mais faire Paris-Roubaix en roulant dans les bas côtés, j'vois pas trop l'intérêt !! Faut quand même en bouffer un peu du pavé pour vraiment se rendre compte de ce que c'est, ça laisse des souvenirs particuliers !! Et puis les derniers km, à l'approche de Roubaix, tu n'auras plus mal nulle part, car tu sais que l'entrée sur le vélodrome, c'est un moment MAGIQUE !!! Bonne ballade, tu t'en rappelleras toute ta vie. Gérard
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour, vous parlez de Paris-Roubaix cyclo !!! voyez-vous j'ai participé à de nombreuses courses sur les pavés lorsque j'étais coureur cycliste de 1955 à 1966 , à cette époque dans notre région du Nord une épreuve sans pavés c'était plutôt rare.... de plus en cyclotouriste il faut le faire décontracté et bien ouvrir les yeux, pour choisir ses trajectoires afin d'éviter les chûtes, et avoir du bon matériel, mettre des pneus de 26.....
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour, je m'appel Xavier et je suis entraîneur dans le cyclisme et ancien coureur. En ce qui concerne une épreuve comme Paris Roubaix cyclo, je te conseil dans l'approche des secteurs pavé de remonter le peloton pour aborder les secteurs dans les meilleurs conditions et ainsi choisir sa trajectoire. Pour un maximum de confort sur le pavé, il faut rouler à une vitesse élevée (pour rouler sur le haut du pavé), avec un gros braquet. De plus, tu peux jouer au niveau du confort sur le choix des roues (attention au roue carbone, trop rigide) et dans le choix éventuel du cadre de vélo ( faut-il avoir encore le choix, au prix des vélos actuellement!!!). Si non , je te conseil d'augmenter la section de pneu (23 ou 24, rendement et  confort). Si tu veux plus de conseils, n'hésite pas. Xavier Perez wahoma cycling coach
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !