Bonjour,,quelqu un pourrai me dire si le Galibier est plus difficile (par Valloi

Signaler
-
 JEAN-LOUISDONZEL -
Bonjour,,quelqu un pourrai me dire si le Galibier est plus difficile (par Valloire) que le Mont Ventoux,(par Malaucène )

25 réponses

je ne connas pas le Mon Ventoux, mais j'ai fait plusieurs fois le Galibier. Si t pars de Valloire, ce n'est pas trop difficile mais pas très intéressant non plus, par contre les 34 km depuis st michel de Maurienne sont plus difficiles. La cassure au niveau de Plan Lachat est impressionante car on a l'impression d'arriver au pied d'un mur et on ne voit pas le sommet, là où j'ai trouvé le plus difficile c'est au niveau des Granges car l'altitude commence à se sentir au niveau de l'organisme etle coup de grâce arrive au derier kilomètre quand tu laisses la route du tunnel sur ta gauche. Pour compléter le tour, il faut partir dela haute maurienne du côté de Termignon, Bramans ou Modane, tu descends jusque St Michel, le Galibier ensuite tu bascules sur briançon, le Mont Genèvre ou le col de l'échelle (méconnu mais superbe tant du panorama que de la route peu fréquentée), Suse (Italie) et tu finiis par le Mont Cenis (30km de montée incessante depuis Suse), ensuite tu n'as plus qu'à redescendre sur la Maurienne. Après tout dépend de ton niveau, ça peux se faire sur deux jours avec une halte à Briançon ou si tu prends l'option du col e l'échelle il y a des auberges sympa à Bardonecche. Là tu peu aussi rejoindre la maurienne par le tunne du Fréjus (navette bus 5euros ou train).
De bonnes réponses t'ont été données mais je te donne néanmoins mon avis de Briançonnais d'adoption(breton d'origine). Le problème majeur, c'est l'altitude; Le Galibier est un haut col et à partir de plan lachat, elle entre en ligne de compte ainsi que le rendement de la route. En ce qui concerne le Ventoux, la chaleur peut jouer mais globalement la montée est bien moins exigeante, quoique sérieuse, entendons nous bien. Le bitûme lui est excellent. La descente très grisante avec de grandes courbes ultra rapides. Dans le Galibier, c'est une autre musique: cf la chaleur de Rémi Di Grégorio sur le Tour cet été...Si tu es bien acclimaté tu auras l'immense plaisir de gravir le Galib' à ta main. Pense à bien ventiler, à bien boire (pas d'eau mais un mix diététique), à manger et à privilégier la vélocité; Au plaisir de te croiser dans les Alpes. Sportivement. Thierry. PS: pour moi, le Galibier se gravit depuis St Michel. Télégraphe inclus.
le galibier bien sur ca monte des le pont de st michel parole de skieur a valmeinier 1800
col du galibier ventoux et autres col, tout dépend de l'objectif, si c'est un temps ou si l'objectif, c'est d'arriver en haut, tout dépend de votre âge, niveau de forme, du braquet 28x 28 dans le galibier sur la fin à 60 ans ce n'est pas ridicule si c'est compris dans un périple assez montagneux de 3000 km en 20 jours comme dans le tour cyclo 2008, il s'agit de savoir moduler et l'important c'est de bien, arriver en haut . francis pontier ancien modeste coureur, cyclo chevronné paris brest - route des grande alpes, père d'un pro 94 - 98.

Pour moi dans tous les cas c'est le galibier par sa façe nord c'est à dire depuis Saint Michel de Maurienne la montée la plus dure. Elle est plus dure que le Ventoux quelques soit sa façe (malaucéne ou Bédouin) et cela pour 2 raisons, la longueur de la montée environ 30 kms pour le galibier (5 kms étant de la descente) contre 21 pour le Ventoux et le fait que les forts pourcentages arrivent au final du Galibier alors qu'ils arrivent en début d'ascension pour le ventoux. 3ème raison et pas des moindres l'altitude finale 2645 m pour le galibier et seulement 1912 m pour le ventoux. Seul bémol le vent qui est forcement plus fort voir extrême côté Bédoin par rapport au Galibier, par contre il peut aussi faire très chaud au Galibier et quelques fois on peut y rencontrer la neige en plein mois de juillet donc dans tous les cas pensez à une tenue pour la descente.