Etes-vous pour ou contre l'utilisation de la video dans le football ?

Rodrigue N - 28 oct. 2008 à 00:38
 BD 74 - 10 août 2015 à 22:41
Etes-vous pour ou contre l'utilisation de la video dans le football ?

58 réponses

Jean-pierre B
10 mai 2009 à 20:40
L'arbitre est avant tout un homme seul...Il serait certainement plus judicieux de l'aider dans les moments difficiles...Il est facile de critiquer une décision d'arbitrage...avez vous déjà imaginé a la façon dont voust réagiriez dans un stade archi plein... L'arbitre est avant tout Amateur et il doit réagir dans la seconde qui suit la faute, après c'est trop tard pour lui.... A la télé on vous repasse dix fois la faute vue sous tous les angles et parfois, pour ne pas dire souvent, nos valeureux commentateurs qui avaient décrété " faute "... très souvent reviennent sur leurs décisions aprés visionnage... Je peux aisement en parler, j'étais moi même arbitre
2
Frédéric K
12 mai 2009 à 09:14
Evidemment je suis pour, il n'y aurait plus ou très peu d'erreur de jugement et au moins ca éviterai que les joueurs s'enflamment suite à une erreur de jugement.
2
pour pour et encore pour. moins d'erreurs serai vraiment appreciable
2
Inconditionnellement POUR !!!
Raz le bol des comédiens
qui dès que l'on s'approche trop
ne savent que se laisser tomber
en hurlant à la mort...
Hooooo !
Vivement la vidéo !!!!!!!
2

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Pierre070 Messages postés 72 Date d'inscription mercredi 15 octobre 2014 Statut Membre Dernière intervention 11 août 2015 24
16 déc. 2014 à 13:36
Salut,
Je suis tout à fait d'accord avec l'utilisation des vidéos. Cela m'a permis de repérer des erreurs au niveau de l'arbitrage lors des matchs en live du Mondial 2014. Je les ai suivis sur https://www.clicnscores.fr?remident_process=ident&remident=1&error_code=80&error_desc=Enrichment+failed&dve_trk_id=40723f28-edbf-4efa-b46f-e1b59144cb29 , j'ai eu l'occasion de m'informer sur les temps forts de cette compétition sur fifa.com, lefigaro.fr et http://www.sp0rts.fr/ .
2
pour,mais seulement pour les buts litigieux,sinon un match durerait trop longtemps.le rugby l'utilise deja,et le tennis commence a s'y mettre.alors pourquoi pas le foot?
1
Bonsoir. Oui, mais uniquement pour les buts qui font sujets a contestations.
1
OUI pour la vidéo, il faut vivre avec son temps ...
1
Je suis contre car dans ce cas là il n'y aurait plus besoin d'arbitre qui sont pourtant des gens souvent honnête
0
on parle pas d'honnête mais d'aide à l'arbitrage
0
Juan-pablo G
1 nov. 2008 à 10:50
contre l'erreur arbitrale fait partie du jeu et de toute façon l'erreur est humaine et l'arbitre est un être humain
0
La question mérite t'elle d'être réellement posée ? Si vous n'étes pas sur que la vidéo doit impérativement être utilisée : regardez les matchs !!!! je suis sur que en comparant le classement avec et sans la vidéo : aucune équipe n'est à sa place !!!
0
Je ne sais pas si on doit parler de pour ou de contre tout simplement depuis que le football éxiste il ni a pas de vidéos donc si on en viens à parler de vidéo aujourd'hui c'est peut etre parce que l'arbitrage n'est pas bon! Donc ce n'est pas la vidéo qui doit etre imposé aujourd'hui mais pourkoi pas un arbitre dérriére le but ki valide ou pas le but!
0
a un moment donner j'ete pour a 100% mais aujourd'hui je sais mas trop l'arbitrage a cinq me plait bcp alros pourquoi pas le mettre en place des l'annee prochaine
0
La vidéo ralentirait trop le jeu sans doute ,mais il y a l'enjeu ... Platini n'est pas le seul décideur... DANS QUEL PAYS UTILISE T ON LA VIDEO ? N'a -t-elle pas été partiellement utilisée au cours de la finale de la coupe du monde 2008? A EXPERIMENTER AU COURS DES RENCONTRES AMICALES....SANS AUCUN DOUTE 5 ARBITRES POUR LES GRANDES RENCONTRES?
0
CONTRE à 200% quelle que soit la rencontre...
0
contre il faut que ca reste du football je suis completement contre la vidéo a 500% !!! j'espere que platini sera de mon avis !!!
0
Alexandre R
17 juin 2009 à 11:02
Bonjour à tous L'effet de mode dans le football prend de plus en plus le pas sur la raison. En effet, le rugby véhicule des valeurs qui font que les amateurs de foot se tournent vers ce sport. De plus les polémiques hebdomadaires sur l'arbitrage dans le foot ont tendance à gonfler ces personnes. On ne peut les blâmer. Elles voient que le rugby respecte l'arbitrage. Elles voient également qu'il y a utilisation de la video pour résoudre la question suivante "Y-a-t-il une raison pour refuser l'essai". On oublie pourtant, mais cela parait tellement évident que c'est inutile de le souligner, que ces deux sports sont complètement différents (pour reprendre une expression de V.Moscato "quand tu voies les couilles tu dis c'est un mâle"). Voici dans ce qui suit pourquoi je trouve l'utilisation de la video inapplicable dans le football et qu'en conséquence je suis contre. Mais il ne s'agit pas de dire "c'est bien/c'est pas bien". Je vais faire des propositions. Tout d'abord, hormis les pauses réglementaires (les mi-temps), le rugby possède des arrêts de jeu naturel. Quand un attaquant est couché dans l'en-but adverse, le jeu est arrêté. On regarde la video en cas de litige et dans le cas où l'arbitre de touche ne peut pas prendre de décision quant à la validation de l'essai. Ensuite le jeu reprend par des phases de jeu prévues par le règlement (mélée à 5 mètres pour le défense, engagement au centre du terrain...) Tout le contraire du foot. Prenons un exemple concrét. Marseille-Caen remporté 6-1 par l'OM. L'ouverture du score est de Caen en début de match. Puis le fait de jeu qui nous intéresse. Le SM Caen marque une nouvelle fois mais le but n'est pas validé puisque Mandanda repousse le ballon hors de son but. Le Caennais persuadé de son but lève les bras sans disputer le ballon à nouveau pour lever toute ambigüité. Là arrêt sur image. A partir de ce moment, imaginons ce qui se passe (faisons de la science-fiction). Le contre marseillais s'amorce. Caen est démobilisé car convaincu de son but. Ils pensent qu'il y a 2-0 en leur faveur. Mais ce n'est pas le cas. Sachant qu'une réserve technique sera déposé par Caen au prochain arrêt de jeu, ils prennent un but. Voilà l'arrêt de jeu. Il y a donc 1-1. Là deux cas possible: Caen dépose sa réserve ou l'arbitre consulte la video comme le lui permet le réglement. On sait que les réserves n'aboutissent jamais. Cas pas intéressant. L'arbitre consulte la video est constate que le ballon a entièrement franchie la ligne. Le but est donc valable. L'arbitre à donc la très difficile tâche de refuser le but valable de Marseille (donc de passer de 1-1 à 0-1) pour accorder le deuxième but normand (donc de passer de 0-1 à 0-2). Je vous laisse imaginer la virulente réaction du Vélodrome. De plus même à 0-2, on ne saura jamais si Marseille marque sur l'engagement à cause de la démobilisation passagère de Caen. Voilà, ceci est un exemple parmi tant d'autres. Il n'y a pas d'arrêt de jeu naturels dans le football ce ce qui me fais dire que la video est inapplicable dans le football. Un autre exemple qui me viens. Le Mans-Marseille 1-1 saison 2008/2009. Samassa marque a priori le deuxième but marseillais (oui oui vous ne rêvez pas, but de Samassa mais comme sa saison est pourrie il n'est pas accordé). La tête de Samassa rebondie sur la barre (enfin le ballon) puis sur ou derrière la ligne (le cas qui nous intéresse) et Pelé s'empare du ballon. L'arrêt de jeu est-il naturel? Non puisque le gardien à la possibilité de relancer tout de suite pour lancer le contre. Que doit faire l'arbitre? Arrêter le jeu ce que ne comprendrait pas les manceaux qui avaient l'occasion de contrer l'OM? Ou laisser continuer le jeu est regarder la video au prochain arrêt de jeu (qui a une probabilité non-négligeable d'être un but de l'équipe qui contre-attaque)? Dans ce deuxième cas on se retrouve avec le cas décrit plus haut mais la ferveur populaire moindre car moins de monde mais ce n'est pas pour cela que c'est mieux. Dans le premier cas, il faut que l'arbitre est une vive réaction pour siffler et couper court les vélléïtés de contre des manceaux. Si le but est validé, engagement des manceaux. Pas de problème. S'il n'est pas validé, on reprend par quoi? Une grotesque balle à terre qui 9 fois sur 10 n'est pas disputée? Vouloir la video dans le foot c'est faire mourir à petit feu le jeu, qui deviendra comme le foot US avec des arrêts de jeu pour consulter la video dès qu'une feuille tombe. Déjà que le foot de la ligue 1 a une grosse tendance à être ennuyeux, cette video hâchera encore plus un jeu largement hâché par l'arbitrage, mais c'est ce qu'on lui demande (siffler le moindre contact aérien, faire un gros show pour le carton jaune ou le tirage de maillot). Notez que la video tuera le sens humain: selon R.Courbis, "l'arbitre PEUT se servir de la video, ce n'est pas la video qui arbitre à sa place". Argument recevable mais posant quelques problèmes: si l'arbitre constate son erreur (mais à vitesse réelle ce fut la bonne décision) il peut se déjuger. Donc la vidéo vient d'arbitrer à la place de l'arbitre. S'il ne se déjuge pas même s'il a tort, pourquoi avoir arrêter le jeu finalement pour rien? Laisse vivre le jeu, il en a besoin et les aficiones aussi. Sans transitions, passons aux propositions. Actuellement en vogue et donnant des résultats tout-à-fait probants, l'arbitrage à 5 semble être une alternative à la video. Testé à Chypre pour un tournoi international de jeunes (les - de 18 je crois), il a eu très bonne presse mais je pense que le positionnement des arbitres est à revoir légèrement. Tout d'abord ne pas mettre un arbitre additionnel par surface de réparation et conserver un arbitre central mais plutôt mettre deux centraux convrant le terrain comme les arbitres de handball. Par exemple imaginez une lutte entre un attaquant et un défenseur au niveau du corner en bas à gauche. l'arbitre est sur eux pour juger d'une éventuelle faute. Le défenseur peut se dégager via son défenseur central. Celui-ci relance d'une diagonale qui arrive sur l'attaquant rapide qui prend le ballon et qui est à la lutte avec le défenseur un peu plus grand et lent que lui. Ce dernier le fauche mais où? Dans la surface ou non? Dernier défenseur ou pas? Cette action se déroule en 3 seconde sur 80 mètres. Donc l'arbitre central doit couvrir 80 mètres en 4-5 secondes. Va au JO faire le 100 mètres et soit adulé plutôt qu'arbitre détesté en ligue 1. Cette action est grosso-modo celle qui amène le penalty injustifié (puisque la faute sur Koné est hors de la surface) et de la non-expulsion tout aussi injustifié (puisque le défenseur Jenton est dernier défenseur). Avec les noms vous aurez peut-être reconnu le match OM-Lorient (2-3). Je pense qu'avec un autre central, opposé par son positionnement à l'autre, cette situation serait claire comme de l'eau de roche. Voici le positionnement et les rôle que je propose: - On garde évidemment les arbitres de touche pour les remises en jeu (touche, coup de pieds de coin, six mètre) et les hors-jeu. Ils restent positionné sur le côté droit de l'attaque comme actuellement. - Deux centraux, une pour chaque camp, comme au handball. Bien sûr ils sont sur le côté gauche, opposé à celui des assitants de touche. Celui qui est sur la ligne de touche juge la surface de réparation et les corner qui ne sont pas du côté du juge de ligne. Idem pour l'autre évidemment. Et comme l'expression consacrée, il évolue en bloc-équipe, coulissant ensemble, la ligne médiane étant une limite (infranchissable pour les juges de lignes). Sans transition, conclusion: la video est inapplicable au football vous l'aurez compris dans mon propos (j'espère). PS: pardon pour la longueur de ma réponse.
0
legars13 Messages postés 2 Date d'inscription lundi 10 août 2015 Statut Membre Dernière intervention 10 août 2015
10 août 2015 à 12:50
je m'en tape je déteste le foot et tous ce qui tourne autour !
0