Signaler

Bien aborder l'obstacle

Posez votre question Doriane M - Dernière réponse le 26 oct. 2010 à 09:18 par Camille S
Bonjour je souhaiterai savoir quelle est la meilleure manière d'aborder un obstacle : 1) est-ce debout bien en équilibre (en suspension) 2) ou bien assis au fond de sa selle et se mettant en suspension au dernier moment toujours en accompagant bien le mouvement du cheval bien sûr. Merci d'avance.
Utile
+1
plus moins
Si il y a bien une chose dont je suis certaine c'est que la solution n'est pas de se mettre en equilibre au dernier moment, ni de faire quoi que ce soit au dernier moment !!! Pourquoi ? Tout simplement parce que tu vas a coup sur déséquilibrer ton cheval, avec un peu de bol il se prendra juste la barre plein genoux avec moins de bol et suivant les côtes, il te colle un stop, et tu passe éventuellement par dessus l'encolure !!!! Je ne crois pas à une science exacte. Je veux dire par là que suivant le cavalier et la monture on voit des choses très propre et très bien avec des cavaliers les fesses décollées de la selle et d'autres plus assis. Il faut avant tout que tu soies à l'aise, que tu arrives à fonctionner, à accompagner et piloter ton cheval dans a position que tu auras choisie. Une autre petite chose, s'asseoir ne veut pas dire peser sur le dos de son cheval !!! Le mieux est je pense de demander l'avis de ton enseignant. Bon courage.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour, si vous arrivez à vous y retrouver avec toutes les explications précédentes je vous tire mon chapeau! Sauter des obstacles en les abordant en équilibre est bien lorsque vous êtes débutant et que vous sautez de petits obstacles, pour apprendre à sentir la mécanique du saut sans avoir à intervenir sur le cheval parce que si vous continuez à monter ainsi sur des obstacles plus sérieux vous irez droit à la faute d'antérieur. Je vous conseille également de vous fournir en livres ou vidéos de Jean d'Orgeix et vous comprendrez vite en mettant en application ses méthodes que tout est une évidence dans ce qu'il disait. Bien cordialement
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour, De part mon expérience avec l'aide de plusieurs enseignants, durant la phase d'abord de l'obstacle, les mains restent basses, sur des rênes très légèrement ajustées ; elles accompagnent le mouvement d'extension de l'encolure au moment du saut, tandis que les mollets demeurent très serrés pour assurer l'impulsion, l'engagement des postérieurs et le maintien de l'équilibre. Après plusieurs exercices sur différents obstacles soit je reste assis dans ma selle et je me met progressivement en équilibre en ne gênant pas mon cheval au moment du saut, en adoptant une bonne position (le centre de gravité de mon corps est au-dessus de celui de mon cheval) et sans mouvement de mains désordonnés. Sinon et selon l'obstacle je me met légèrement en suspension et au moment du saut je suis la montée du cheval, tout au long du saut garder les épaules en arrière et le regard loin devant car rien que cela peut déséquilibrer votre cheval et tout droit à la faute. Dans mon cas je connais très bien mon cheval et lui me connais également car nous avons beaucoup travaillés ensemble sur plusieurs obstacles ce qui nous a permis de corriger nos défauts et de nous améliorer et d'établir une confiance mutuelle, ne faire qu'un. Voila ce que je peux vous dire en quelque mots. Bonne chance et continuez a travaillé l'obstacle en étant bien encadré par votre enseignant .
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Si vous avez un peu de temps, allez voir sur Dailymotion et tapez SOFFAD dans le moteur de recherche. Vous touverez des vidéos formidables pour vous expliquer comment aborder un obstacle, suivant la méthode de monsieur Jean D'ORGEIX.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je pense que la meilleure façon d'aborder un obstacle c'est de permettre au cheval de voir sa battue d'appel plusieurs foulées avant le saut. Ceci nécessite une vitesse et un équilibre adéquats de la part du cheval bien sûr, pour ce qui est du cavalier il doit avoir une position qui permet au cheval de pouvoir avancer ses postérieurs pour les fléchir et soulever sa masse. Une selle d'obstacle n'est pas faite pour monter avec les jambes reculées, plutôt légérement en avant des fesses, les épaules devraient donc être un peu en avant de la verticale, pour favoriser le soulagement de l'arrière main du cheval. Le poids du cavalier doit se répartir également dans les étriers, ceci donne une position semi-assise, accroupi en quelque sorte, il est important de ne pas être lourd dans la selle ni d'accompagner le galop avec le bassin, mais plutôt de laisser fonctionner les jambes avec les genoux et les chevilles qui encaissent la projection et le basculement du dos de ta monture. D'ans l'idée de maintenir une feuille de papier entre ta selle et toi sans qu'elle s'envole, mais qu'il soit possible de l'enlever sans la déchirer. Lors du saut tes étrivières doivent rester verticales ce qui indique que ton poids est réparti dans tes pieds. Si tu es en équilibre tu risques d'être trop loin de ton cheval et de perdre du temps pour revenir à ta place, pas terrible pour les sauts rapprochés, si tu es dans ta selle tu risques de géner le mouvement naturel du cheval et d'être en retard sur tes sauts et donc de vouloir jeter tes épaules au plané. Ne serre surtout pas les genoux cela te ferait remonter les talons, reculer le bas de jambe et projetterait le haut de ton corps en avant au planer. Un petit tes intéressant : assieds toi sur une chaise et positionne tes pieds loin en arrière, puis essaie de te lever, fais la même chose avec les pieds loin devant, ensuite trouve la position des pieds qui te permet d'être en équilibre sans être assise, les pieds à plat mais avec la capacité à te lever rapidement et facilement, répartis ton poids entre fesses et pieds, soulage le poids dans les fesses sans te lever, voilà ce qui semblerait le mieux.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
de toute évidence en harmonie avec ta monture c'est à dire ni trop ni trop peu tu dois être à l'aise et surtout ne rien changer avant l'obstacle par expérience c'est en équilibre légèrement en avant qui j'ai trouvé le confort si ta monture dois te sentir en bouche tu dois tout faire pour être la plus légère en équilibre le fléchissement de tes cuisses vont te servir d'amortisseur avant et après l'obstacle voilà je t'invite à tester sur des barres au sol on se rend compte très vite cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Salut, Je me permets de t'écrire au sujet de ta question, et une personne m'a dit un jour il n'y a pas de solution miracle il n'y a que toi qui peut sentir ca. maintenant il y a des légères différences entre etre assis et en suspension, mais les deux se valent, apres ce sont des questions de sensations. Juste une petite question est ce toi sur la photo si oui deux trois conseils deja raccourci tes etriers, la tu es longueur dressage quasiment, c'est pas terrible et raccourci tes renes tu montes trop longue. Apres, c'est une question de confiance avec ton cheval, comment tu l'as amene aux abords de l'obstacle allure lente rapide.... Au plaisir Johann (20 ans de cheval et aime tjs ca comme au premier jour)
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Salut. Oui c'est moi sur la photo. Merci du conseil : je tâcherai d'y veiller sérieusement à l'avenir. ça fait longtemps que tu montes? Moi sans compter les arrêts sa va faire 13ans..En fait j'en fais chez moi et c'est ma mère (degré 2 en équitation) qui me donne des "petites leçons". J'ai arrêté le club parce que j'étais en médecine.. Je m'aperçois et je suis consciente que j'ai pas mal perdu..Rien ne vaut alors une bonne remise a niveau dans un bon club. ;-))
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
tu dois sentir au fond de ta selle sans "peser" si ton cheval est bien à "l'avant" et avec ton bassin épouser les mouvements de sa colonne de façon à répartir la charge et tu "L'ENVOIES AVEC TON BASSIN"il doit sentir tes jambes au contact même si tu montes court, moi je crois qu'on peut passer un obstacle en montant plutôt long (ça dépend de l'obstacle) en raccoursissant un peu tes renes sans forcer sur ta main pour qu'il s'appuie un peu et se mette en équilibre en confiance ; tu dois accompagner ton cheval et te rassoir quand ses aplombs et son avant main sont bien posés en équilibre mais pas en avant, pour ne pas le déséquilibrer et ne pas tomber sur son dos afin que les posterieurs ne tutoient pas la barre par la gêne que tu pourrais provoquer en lui tirant sur la bouche. il faut toujours penser quand on l'engage et anticiper pour la reception, car si il mémorise une reception douloureuse ou en déséquilibre ça lui fait perdre confiance et lui donne peur! Voilà ma modeste info, bon courage!! et éclate toi!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
le mieux c'est de pendre des cours et la monitrice ou le moniteur t’expliquera tout et troveras le meilleur moyen de sauter
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !