Comment prendre plus de confiance dans les virages en moto et prendre de la vite

Aurelie R - 26 nov. 2008 à 21:20
 loren - 15 mai 2021 à 18:14
j ai l impression depuis mon accident de ne plus me pencher dans mes virages ! j ai souvent l impression que la moto va glisser! ca me stresse car je suis passionnée de moto depuis toute petite et est l impression de ne pas progresser! suis passer d une fazer à une z 750 merci de me repondre
A voir également:

26 réponses

Ta sensation est tout à fait normale. Malheureusement, il n'y a pas de recette miracle pour la guérison. Tout est dans la tête. Comme tout le monde ici te l'a dit : il faut rouler ! Seuls les kms te feront reprendre confiance en toi. Toutefois, il peut exister des astuces pour favoriser ce regain de confiance. Tu as une très bonne moto, que je trouve très intuitive. Certains ont parlé des pneus. Je suis d'accord. Toutefois, il n'y a pas de solution miracle. Les informations transmises par ces derniers seront ressenties différemment selon le pilote. Alors, ne prends pas tel ou tel pneu parce qu'on te l'a dit mais parce qu'il te convient. De même, évite les montages batards avec des montes dissociées. En effet, certains pensent qu'il suffit d'avoir un pneu plus tendre à l'avant pour pouvoir tout monter. C'est FAUX ! Il faut d'abord avoir la même carcasse ! C'est elle qui conditionne la déformation du pneu et sa montée en température. S'il fallait en choisir un dans la masse, un qui convienne à la majorité, j'opterais aussi pour le MICHELIN PILOT POWER. Ensuite, je te dirais qu'une légère sous pression peut aussi t'aider (- 0.3 bars maxi) A CONDITION de ne pas faire beaucoup trop de bornes. Pourquoi ? Simplement parce que cette manip' va accélérer la montée en température de tes gommards (ils se déformeront plus) donc accroître leur grip. Les inconvénients sont qu'ils s'useront plus vite mais aussi que cela ne permet pas de rouler tout le temps comme ça. En effet, la surchauffe produit les mêmes effets que les pneus froids : ça glisse. Vient ensuite le pilotage en lui même. Tu peux très bien faire des stages mais dis toi bien que la prise d'angle ne pourra venir que de toi....ce n'est pas parce que tu vas faire un stage que tu vas forcément évacuer ton problème dans la journée. Même chez les pistards, certains mettent toute une saison à se remettre d'une chutte... Alors, faire un stage avec ce seul objectif n'est pas la bonne solution. Tu peux aussi, et c'est bien moins cher, commencer à adopter une conduite plus piste (sans prendre la route pour un circuit). Je m'explique : perso, je trouve qu'au Permis on apprend simplement à manier basiquement une moto mais aucunement à la maîtriser. Aussi, plutôt que de contrebraquer, commences par déhancher. Tu feras plus corps avec la moto et la sentiras beaucoup mieux notamment pake ton centre de gravité sera plus bas... De même, travailles ton regard...regardes encore plus loin...et entres tard en courbe...cherches le point de corde le plus loin possible...dis toi que quand on ouvre, c'est pour mettre gaaaaaaz... Je ne suis pas d'accord avec le fait de ne pas freiner et de ne se servir que du couple ! Pourquoi ? Parce que c'est la roue avant qui a la motricité, c'est elle qui dirige et il faut donc impérativement la charger...et pour ça : c'est le freinage ! C'est lui qui transmet le poids à l'avant...pas besoin de garder les freins jusqu'à la corde...mais il faut trouver le bon timing pour charger l'avant jusqu'au point de braquage. Après, si tu laches tout, tu ne peux pas tomber...tu auras la sensation de réaccélerer mais c'est normal : c'est l'élan, c'est lui qui te fait tourner d'où l'utilité d'arriver vite... Il est plus facile de tomber par manque de vitesse de passage en courbe que l'inverse. Dis toi bien qu'un boudin encaisse plus de 50° d'angle c'est énorme ! Euh...si tu ne t'es pas encore endormie arrivée à ce point c'est tout bon...lol Allez bon courage...
12