Remonter à cheval après 50 ans

- - Dernière réponse :  Anne-françoise F - 16 août 2008 à 10:10
Après une mauvaise chute il y a une quinzaine d'année, j'ai arrêté l'équitation. J'aimerai recommencer mais dans un cours particulier de remise en selle ou avec des personnes dans le même cas de figure car je ne veux pas prendre de risque de chute. Y a t il un club dans le 91 susceptible d'avoir ce genre de groupe de reprise ?
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Mais oui, tu peux remonter à cheval après 50 ans si tu en as envie. Je ne sais pas ou tu habites dans le 91, c'est grand mais je connais un club super en Seine et Marne, à Ozoir la Ferrière qui avec un ou plusieurs cours particuliers adaptés, remonter en selle pour ton plaisir. Bien à toi

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 20 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Myriam C
0
Merci
Bonjour laure! Grande passionée des chevaux je ne pense pas qu'il existe des centres concus spécialement pour des remises en selle. Mais a mon avis, vous pouvez vous renseigner auprès de vos connaissances, sur les clubs (ou privés) dont les propriétaires sont sympathiques et passionnés, qui accepteront de vous redonner confiance aux chevaux... voilà... a bientot gwen
Commenter la réponse de Sébastien B
0
Merci
Mais oui, tu peux remonter à cheval après 50 ans si tu en as envie. Je ne sais pas ou tu habites dans le 91, c'est grand mais je connais un club super en Seine et Marne, à Ozoir la Ferrière qui avec un ou plusieurs cours particuliers adaptés, te fera remonter en selle pour ton plaisir. Bien à toi
Commenter la réponse de Myriam C
0
Merci
Bonjour Laure, Ayant une grande passion pour les chevaux, je suis montée pour la première fois sur un cheval à l'âge de 54 ans, non pas en centre équestre, mais uniquement pour faire des ballades en extérieur avec un accompagnateur super sympa et attentif, . Puis petit à petit, j'ai fait des randonnées d'une jjournée complète. Maintenant, le club à fermer ses portes depuis 2004 et je n'ai pas retrouvé de clubs qui organisent des sorties. C'est ma grande déoslation !! Alors, allez-y, n'hésitez pas. Mais avec prudence bien sûr. Cordialement. Lucette
Commenter la réponse de Lucette S
0
Merci
Bonjour Un jour, une femme de plus de 50 ans est venue me voir en me disant : "Voilà : J'ai autant la phobie (au sens pathologique) des chevaux que j'en ai l'attirance ...Mais aujourd'hui, j'ai envie de passer outre cettte phobie : j'ai envie de monter à cheval !!!" Sa phobie était au point que, lorsqu'elle entendait des pas de chevaux lors de ses balades à pied dans la campagne, même de loin, elle se .... planquait derrière un arbre !!! La première séance n'a été que de rentrer dans le pré .... et de supporter la présence de mes 3 chevaux paisibles autour d'elle .... Gloups .... La deuxième : Prendre en main la longe que je lui ai tendue, et amener le cheval au point d'attache pour le panser, et même, même, lui curer les pieds !.... La 3è : Je l'ai montée dessus, et lui ai fait faire une bakade en main, au pas bien sûr .... Tout en la distrayant de sa peur, lui faisant aussi penser que ....: "Qu'est-ce qu'on est bien, là haut, pour regarder au loin !!!" etc etc ....Depuis, elle a passé deux ans dans un club qui a complètement pris son problème en considération, et .... elle s'est acheté sa jument, son mari s'y est mis aussi, et .... s'est également acheté son cheval (il est même devenu accompagnateur de TE, depuis), et ils montent tous les deux TOUS LES JOURS, acharnés et heureux ! Tout çà pour vous dire qu'il vous suffit de tomber sur les bonnes personnes, compréhensives et patientes, qui ne vous demandent pas trop tôt de trotter ou galoper, voire (ce qui malheureusement est fréquent dans les clubs ...) de sauter des obstacles (comme si c'était une finalité indispensable !!!...), mais qui vous emmènent en balade, au pas tranquille d'un bon "bouboune", et qui vous remettent en confiance avec le fait d'être à califourchon sur un animal qui bouge !... La balade au pas, au départ, y a rien de tel ! Cà vous distrait de votre appréhension, çà vous décontracte, et çà vous rappelle que "là haut, on est bien pour apprécier le monde autour de soi" .... Quant au choix d'un club .... Il faut avoir le feeling avec le moniteur, çà, c'est la 1è chose, et puis, choisir un bon compromis entre le petit club qui se prend pas la tête avec les concours et la gloriole, mais qui les moyens d'avoir une bonne cavalerie quand même. .... Pas évident, mais çà se trouve !.... Bien à vous Donnez nous des nouvelles ....
Commenter la réponse de Anne-françoise F